Filière maraîchage bio : du projet au comité de pilotage

Filiere maraîchage Bio

On avance ! Le projet de développement d’une filière de maraîchage Bio en Vals de Saintonge, que Coop Atlantique soutient activement, se structure et passe à l’étape supérieure. Retour sur la journée du 5 mai 2017 qui a réunit tous les acteurs concernés dans nos locaux du siège.

Concrétiser la filière maraîchage Bio

Nous vous avions déjà parlé du projet, désormais, il devient concret : la filière maraîchage Bio en Vals de Saintonge, et même au-delà dans d’autres territoires de Charente-Maritime et limitrophes, se structure et s’organise. Pour franchir cette nouvelle étape, une réunion d’information et de travail a été organisée dans les locaux de Coop Atlantique vendredi 5 mai 2017. L’occasion pour tous les acteurs de se rencontrer, d’échanger, et de faire part de leur point de vue.

En charge de l’organisation de la réunion, le porteur principal de ce projet d’envergure, le Pôle Territorial de Coopération Économique (PTCE) en Vals de Saintonge, avec Gabriel Delicourt et Marina Mothes, ont rassemblé tous ceux qui pourraient se sentir concerner et s’investir dans cette action solidaire et responsable, écologique et économique, sociale et sociétale : le PTCE, bien sûr, mais aussi la Chambre d’Agriculture, l’association Champs du partage, Terre de Liens Poitou-Charentes, la SAFER, la DRAAF, le Gab 17, les représentants de l’enseignement agricole, les acteurs de la distribution…

Durant la matinée, les intervenants se sont succédé au micro pour présenter leur rôle dans le dispositif à mettre en place, afin de nourrir les échanges et répondre aux interrogations, légitimes, de chacun.

Les Incroyables Comestibles témoignentIntervention d'Henri Bureau des Incroyables Comestibles Albi

Autre point fort de cette journée, le témoignage d’Henri Bureau, des Incroyables Comestibles d’Albi, qui a parlé de son expérience de terrain avec engagement et passion. Autour d’actions simples et dont l’évidence saute aux yeux même devant un public convaincu, il a su transmettre cette nécessité de changer son rapport à la culture de la terre, à la production agricole et à nos habitudes de consommation.

Coop Atlantique au cœur du projet

Le rôle de Coop Atlantique dans cette dynamique ? Un engagement sur la commercialisation de la production issue de cette filière de maraîchage Bio, résumé dans l’interview de Loïc Pelletier, président du Directoire, à RCF Saintes :

Loïc Pelletier intervient sur la filière maraîchage Bio

Prochaine étape : la mise en place du comité de pilotage pour tous se rassembler et ainsi coopérer pour la réussite du projet. Le maraîchage Bio en Vals de Saintonge, ça pousse !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *